Sélectionner une page
Ne faites pas ça quand vous démissionnez de votre Job

Ne faites pas ça quand vous démissionnez de votre Job

Toute histoire a une fin.

Dans le secteur IT le changement de job est très fréquent. Et quand on est Freelance encore plus. Peut importe la situation dans laquelle on se trouve, en bonne ou en mauvaise entente, annoncer un départ à son patron est toujours très délicat.

Quand on s’entend bien et que l’employeur est très content de notre travail, on sait que l’annonce lui fera de la peine.

Quand on s’entend mal on sait que l’annonce passera mal aussi car en fin de compte c’est une rupture et une rupture provoque toujours de la peine.

En tout cas ce qu’il faut garder à l’esprit c’est de toujours quitter son employeur en bonne entente et respect et ce quelque soit le contexte. « Le monde IT est infiniment petit »

Pour ce faire je dresse ici une liste de mauvaises pratiques à éviter lorsque l’on veut quitter son poste:

 

  • Ne pas peser le pour et le contre de son nouveau Job

Pesez le pour et le contre de votre nouveau job. Parfois les arguments semblent si attractifs mais dès qu’on commence à creuser un peu sur certains aspects on se rend compte que ce n’est pas si intéressant que ça. Tenez compte de plusieurs paramètres: Le trajet maison – travaille, les technologies utilisées, le projet en lui même…. En gros tenez compte de la valeur que peut vous apporter ce nouveau job en dehors du salaire. Et posez-vous la question si cette valeur aura un impact sur vous à court/moyen terme.

 

  • Critiquer son employeur/son client lors de l’annonce

A éviter absolument. Essayez toujours de partir en bon terme avec votre client ou employeur. Quelque soit la manière dont la rupture s’est déroulé, gardez cette sagesse de toujours rester professionnel et évitez de lui faire part d’une mauvaise critique avant de partir. Le monde de l’informatique est très petit et demain vous ne savez pas qui aura votre CV entre ses mains.

On dit souvent qu’on garde en tête la dernière image qu’on s’est faite d’une personne. Faites en sorte que cette image soit la meilleur que vous puissiez offrir avant de faire vos adieux.

 

  • Divulguer l’information à ses collègues avant son employeur/son client

Une pratique qui est, à tout les coups mal prise par votre employeur ou votre client, c’est de discuter de votre départ  à vos collègues avant même d’en lui en parler. Généralement votre employeur se sent mis à l’écart et cela génère chez lui un sentiment de mépris. S’il y a un moment où il faut respect la « chain of command” c’est bien celui là. Rien qu’en lui disant: « Vous êtes le premier à qui je l’annonce. Personne n’est au courant », sera considéré une marque de respect et atténuera la tension, s’il y en a une. En général lors d’une annonce comme celle là, y en a toujours un peu…

 

  • Divulguer trop d’informations sur son nouvel employeur/client.

Quelque soit la nouvelle opportunité que vous avez, aussi excitante soit-elle, gardez-vous de donner trop d’informations sur votre nouveau job. Surtout si vous n’avez pas encore signé votre nouveau contrat. Si on vous pose des questions donnez le minimum d’informations. Personne ne vous en voudra. Sinon vous prenez le risque de compromettre votre nouvelle mission. Je m’explique.

Il arrive dès fois que l’on soit informé négativement sur son future employeur. Dans ce genre de situation vous démarrez votre job avec un enthousiasme esquinté et le côté excitant de votre nouveau job n’a plus du tout le même goût et plus tard cela se fera sentir sur vos performances.

Gardez-vous de divulguer des informations sur votre nouvel employeur/client. Cela peut vous nuire dans votre future travail.

 

  • Ne pas demander de référence avant de partir

Beaucoup de personnes négligent le concept des références. Et pourtant elles représente des atouts considérables dans la construction de votre profil au fil du temps. Plus les gens parle de vous en bien plus vous améliorez votre image et plus vous évoluerez.

Faites toujours en sorte à ce qu’il y ait des gens qui puissent témoigner de votre sérieux, votre professionnalisme. Et n’attendez pas nécessairement un départ pour demander une recommandation sur LinkedIn. Choisissez le bon moment pour le faire (ex: après avoir délivré un projet ou après avoir accomplit une tâche avec succès…)

 

  • Cédez à une contre-proposition

Aussitôt que vous avez annoncé votre intention de partir. Il ne faut en aucun cas céder à une contre-proposition. Cela peut vous coûter très chère. En acceptant une contre-proposition vous démontrez que vous êtes faible et que l’on peut facilement vous rachetez. Un employeur ne peut pas se fier à quelqu’un de faible.

En acceptant une contre-proposition vous montrez que vous ne savez pas ce que vous voulez et donc un manque de confiance dans vos décisions. Une nouvelle image de vous sera construite et du coup, à la moindre boulette vous baisserez dans les sondages…Vous deviendrez de moins en moins crédible et risqueriez même de perdre votre job.

 

 

Et vous qu’en pensez-vous ?

Avez-vous d’autres pratiques à éviter quand on annonce un départ?

 

Top 5 des erreurs qui peuvent ruiner votre carrière

Top 5 des erreurs qui peuvent ruiner votre carrière

Tout le monde commet des erreurs. Mais toutes les erreurs ne sont pas toujours acceptables. Il y a des erreurs qui peuvent passer mais certaines peuvent couter un Job ou même une mission.

Dans le monde IT  le travail en équipe est de plus en plus demandé et les méthodes utilisés aujourd’hui poussent le plus souvent à la collaboration. Cette collaboration peut parfois avoir lieu avec des personnes qui ne partagent pas le même avis ou la même vision. Parfois avec des cultures et des idées différentes, on se retrouve des fois confrontés à des comportements et des réactions  que nous ne comprenons pas et qui parfois même nous choquent.

En dépit de bonnes intentions que l’on peut avoir quand on commet une faute,  il y a malheureusement des actions dont il faut se prévenir de commettre de part leur caractère inacceptable.

J’ai tenu ici à citer ce que je considère comme étant les 5 erreurs inacceptables que l’on peut commettre quand on travaille dans l’IT.

1- Manquer de respect envers un client ou une hiérarchie

Je me souviens de cette histoire. Un développeur était en train de faire une démo d’une feature qu’il a réalisé. Le client qui assistait à la démo posa une stupide question.

Le développeur hocha les épaules et répondit par : « … quoi ?.. » avec un air moqueur.

 

A la fin de la démo le client alla voir le manager et fit comprendre que le développeur lui avait manqué de respect et que la prochaine fois il ne voulait plus voir ce développeur faire la moindre démo ni même le rencontrer. Le manager convoqua le développeur dans son bureau et quelques semaines plus tard le développeur était viré.

Certes la réaction est disproportionnée. Mais le « …quoi ?… » l’était tout aussi.

Le respect du client et de la hiérarchie est très important. Et demain vous ne savez pas entre les mains de qui, votre CV se retrouvera.

2- Manque de compétences pour la position demandée

Dans le monde IT les technologies évoluent très vite et on est souvent confrontés à ces changements que lorsqu’un projet nous tombe dessus en utilisant une technologie que l’on ne connaît pas.

Si c’est le cas, soyez honnête dites à votre manager que vous ne connaissez pas la technologie en question et que vous devez prendre le temps d’apprendre. De préférence prenez le temps de l’apprendre chez vous en soirée ou prenez 2 jours de repos avant le week-end et profitez d’un long congé pour vous mettre au parfum.

 

Si vous ne cultivez ce type d’attitude et que vous vous lancez sans vous formez au préalable vous risquez de ne pas être assez productif et cela peut nuire gravement à votre image et donc votre carrière.

3- Rester trop longtemps dans sa zone de confort

“Qu’est ce qu’on se sent bien dans son petit monde! Je connais ma technologie, je connais l’application sur laquelle je travaille ou encore l’environnement dans lequel j’évolue. Mais le jour où par la force des choses je suis obligé de quitter ce petit confort. Oh mon Dieu, je suis perdu.”

Rester trop longtemps dans sa zone de confort peut nuire gravement à votre carrière. J’ai connu des gens qui ont fait du Java depuis leur sortie scolaire il y a 15 ans. Aujourd’hui Java est principalement utilisé en Back-end et de plus en plus d’application s développées ont des interfaces Web … Et là on se sent vachement en retard…Et c’est valable pour tous les autres poste en IT.

Il faut sortir de cette zone de confort et aller vers d’autres technologies. Apprenez les technologies qui sont prometteuses et investissez du temps en elles. Allouez du temps  hebdomadaire à l’apprentissage et prenez votre travail comme un moyen d’expérimenter ce que vous apprenez. Vous n’en sortirez que meilleur.

4- Trop d’alcool au boulot

Aussi surprenant que ça puisse paraître pour certains. J’ai appris avec les années que les personnes qui présentaient une consommation fréquente d’alcool pendant les heures de boulot nuisent gravement à leur carrière et ce, sans le savoir.

Un jour j’ai dû chercher un profil pour un de mes clients et je tombe sur cet anglais qui bosse pour une compagnie au Portugal et qui serait prêt à venir travailler à Bruxelles. Je lui fais passer une interview et le profil colle assez bien. J’envoie alors son CV au client. Après quelques semaines je reçois une réponse du client. Un des collègues du manager de la boîte connaissait le gars et avait déjà travaillé avec lui. Sa candidature fut refusée pour problème d’alcool.

La coïncidence est frappante mais oui ça peut arriver. Je recommande fortement de ne pas boire pendant les heures de boulot. En fait je recommande même de ne pas boire du tout tellement c’est nocif pour la santé.

5- Un ego surdimensionné

J’ai connu un gars qui disait : «  Tout le matin quand je sors de chez moi je mets mon ego dans le frigo ».

Avoir un ego peut servir mais dans la plupart des cas il peut causer énormément de tort.

Y a rien à faire il faut apprendre à le contrôler. Ce n’est pas chose facile je le reconnais. Il m’est arrivé de ne pas accepter telle ou telle remarque mais au final je réalise que c’est mon ego qui me joue des tours.

Il faut accepter que des gens ne soient pas d’accord vous, que d’autres critiquent votre code ou même que certains peuvent parfois s’emporter.

La vie en équipe est faite de compromis et de sacrifice.

Voilà c’était mes meilleurs conseils pour protéger sa carrière IT.

Et vous, en avez-vous d’autres ?

Télécharger ton cadeau !

 

S'inscrire à notre newsletter et recevoir le cadeau gratuit !

Désormais inscrit à la newsletter ! Nous t'enverrons le cadeau sous un peu :-) Merci !

Besoin de plus d'infos ?

Saisir ton adresse et nous t'enverrons le programme complet pour cette formation.

Désormais inscrit à notre newsletter ! Nous t'enverrons le programme de la formation sous un peu. Merci !

Les 7 conseils clés pour trouver des profils IT de qualité ?

   

Saisir ton adresse et nous t'enverrons la vidéo de la formation gratuite

Désormais inscrit à notre newsletter ! Nous t'enverrons la vidéo de la formation sous un peu. Merci de consulter ta boite de messagerie.